Départ tout à l’heure ! – le 1er août 2015

Ma valise est prête, ça y est… ça passe vite 3 semaines en fait ! On ne l’a pas vu passer… Alors après avoir dévoré les doughnuts achetés hier, on décide d’aller au Botanic Garden… Bonne idée !! 🙂

Les fleurs du Botanic Garden Lire la suite « Départ tout à l’heure ! – le 1er août 2015 »

Publicités

Balade à Denver – le 31 juillet 2015

Hier, en rentrant de San Francisco, je suis allée avec Tina à son travail : c’est la semaine des inscriptions, alors les profs sont à préparer leurs classes et rencontrer les parents ! On rentre un peu tard, alors on regarde Footloose, il est chouette ce film ! Pourquoi on ne l’avait jamais vu ?
Tina continue encore aujourd’hui à bosser, alors j’avais dit que j’irai courir puis me balader la journée. Bon, en fait, je me suis pas levée pour aller courir, j’ai pas réussi… De ces matins où on a beau pousser de toutes ses forces sur ses bras, on n’arrive pas à se lever… Bon, quand même, au bout d’un moment, je me suis levée parce que la veille je m’étais fait mon petit trajet pour la journée, et elle fut bien remplie ! 16th street mall porte bien son nom, avec des magasins de part et d’autres. Après l’avoir remontée, je m’arrête un instant à Union Station, le temps de quelques photos et d’une balade dans un magasin de Ranch Wear ! j’aurais dû essayer les bottes, pour le fun ! 🙂

BootsUnion Station

Je vais ensuite jusqu’à Confluence. Ils n’ont pas copié sur vous les Lyonnais, je pense que ça fait un moment aussi que ça s’appelle comme ça là bas ! Et il y a même des gamins dans l’eau qui s’amusent dans le courant… 🙂

Lire la suite « Balade à Denver – le 31 juillet 2015 »

San Francisco Day 3 – le 29 juillet 2015

L’idée pour aujourd’hui est que je vois le reste de San Francisco, au moins les quartiers célèbres, et qu’on aille à Muir Woods.
Alors ce matin, on prend la voiture pour SF. Sur le chemin, je vois comme une épaisse fumée grise au loin… ah oui, non, pardon, c’est juste la fameuse brume ! Il était temps que je la rencontre ! 🙂
Notre premier arrêt avant de prendre le Golden Gate Bridge vers Sausalito et les Muir Woods c’est « Industrial Light & Magic« , c’est-à-dire les studios d’effets spéciaux de George Lucas ! Maître Yoda et Dark Vador vont bien, merci, et King Kong aussi d’ailleurs ! 🙂

Yoda !Dark Vador à ILM

King Kong Lire la suite « San Francisco Day 3 – le 29 juillet 2015 »

San Francisco Day 2 – le 28 juillet 2015

Ce matin, on part en voiture à San Francisco, et on se gare vers le Bay Bridge avec le soleil montant… 🙂

Bay Bridge

Le thème de la matinée, c’était… Usinage ! 🙂 trop cool de se retrouver là à faire ça ! Le but ? un skate électrique. Si vous êtes intéressés, dites-moi, je lui en parle pour voir ce que je peux vous en dire de plus ! 🙂

Usinage Lire la suite « San Francisco Day 2 – le 28 juillet 2015 »

Petit déj à Del Norte, Parade à l’américaine, Great Sand Dunes et fin du road trip – le 25 juillet 2015

Après la journée d’hier, je crains le réveil… Par chance, ma tête ne me fait plus mal, alléluia !!
Au lieu du petit-déjeuner habituel (compote, fruits, gâteaux de petit-déjeuner), Tina propose qu’on aille se poser pour un breakfast dans un café. Elle connaissait un endroit sympa à Southfork (où est l’hôtel) mais il a fermé… On roule encore un peu, et dans la ville suivante, on tombe sur Peace Of Art Café à Del Norte, un endroit super sympa ! les déjeuners sont excellents, les smoothies aussi, cela nous fait vraiment du bien, de nous poser aussi un peu !

Une Ti' Ma contente de son smoothie en terrasse !Une Tina contente de se réchauffer les mains avec son chaï latte !

En reprenant la route, on passe par une ville où une parade a lieu. Tina me dit « on ne peut pas rater ça ! » et en effet, la parade dans une ville, c’est super important visiblement ! tout le monde est dans la rue, toutes les associations et entreprises défilent, et tous envoient des goodies : bonbons, ou pour le dentiste, dentifrice et brosses à dent (ça tombe bien pour Tina qui voulait en changer 🙂 )

Proud to be americanLe dentiste :)Le mec sous oxygène, c'est pas ça qui va l'empêcher de défiler !

Le mec sous oxygène, c’est pas ça qui va l’empêcher de défiler ! Sont bien américains ces américains !
On se dirige ensuite vers Great Sand Dunes, et l’arrivée là-bas est plutôt « magique » ! c’est quoi ces dunes de sable au milieu des montagnes ??
On décide de ne pas faire de rando, mais de profiter des lieux avec les pieds dans l’eau… Tellement agréable !! on va quand même faire un petit tour sur les dunes, le temps de regarder des gamins (et leurs parents) faire de la luge ou même du surf sur les dunes… 🙂

Great Sand DunesIl est pas ouf cet endroit ?
Great Sand DunesGreat Sand Dunes

Great Sand Dunes National Park !

Bon, celle là elle vaut plus que les autres, parce que c’était la dernière étape de notre road trip ! il faut maintenant faire la fin de la route jusqu’à Denver… Cette fois, c’est le Live Olympia de Céline Dion qui nous accompagne 🙂

Arrivées à Denver, on retrouve Loren dans le jardin avec Dario et Seemar, et on va se prendre des burgers pour dîner… quelle journée et surtout, quel road trip ! 🙂

Merci encore pour tout ça Tina, c’était vraiment ouf ! et chouette qu’on le fasse ensemble !

Toutes les photos de la parade et de Great Sand Dunes

Monument Valley, Mesa Verde – le 24 juillet 2015

On plie une dernière fois la tente ce matin. Pendant qu’on finit le petit-déj et de recharger nos téléphones, je discute avec nos voisins : un couple de français et leurs deux (grands) enfants. En fait, je commence en demandant si je peux recharger les batteries de mon appareil photo (oui parce que, qui est parti sans l’adaptateur ? ah bah bravo :p ) puisqu’il a une multiprise française… Il nous raconte alors qu’ils viennent aux Etats-Unis tous les ans pour les vacances, avec leurs tentes (on les avait repérés avec leurs tentes quechua aussi !), leurs chaussures de rando, et qu’ils sont là pour 5 semaines (oui, bien sûr, ils sont profs 🙂 sans jugement aucun, hein, juste que pour pouvoir prendre 5 semaines à cette période de l’année…)
On recharge la voiture, et hop, direction Monument Valley ! La route nous parait très longue et très monotone cette fois, et à part deux ou trois chiens de prairie, et la question de « où habitent les gamins qui sont censés aller aux bus stops au milieu de nulle part pour l’école ? », on ne remarque rien de particulier. Du vrai grand vide. On sait aussi qu’on va vers le mauvais temps (parce que pour le coup, on n’avait pas de montagnes pour le cacher ou quoi !) et c’est dans ce temps-là qu’on arrive à Monument Valley, à la limite entre l’Utah et l’Arizona. Ces « buttes » (inselbergs) se voient de très loin aussi !
Monument Valley se trouve également en territoire navajo, donc le pass annuel pour les parcs nationaux ne fonctionne pas. Enfin, c’est pas ça qui va nous arrêter ! on part uniquement pour une petite rando, parce que les grandes il faut forcément un guide, et puis le temps est vraiment plutôt menaçant…

Monument Valley, couvert...

L’avantage de ce temps, c’est que le soleil ne nous brûle pas ! le plus gros inconvénient pour moi (ou du moins c’est ce que je crois à ce moment là !) c’est que le ciel est beaucoup trop blanc pour faire des photos ! Du coup il n’y en a pas énormément.

Monument Valley

Wildcat trail !Monument Valley

C’est sportif les remontées dans le sable ! on remonte trempées, non pas de pluie mais de transpiration (glamour, hein !). Une fois dans les voitures, on va vers le chemin non pavé cette fois, qui commence à sillonner entre les « buttes ».

Monument Valley

Bon, il fait vraiment pas beau, et on va plutôt reprendre la route pour notre prochaine étape. En plus (hélas… ceux qui me connaissent savent…), une migraine commence… même avec les lunettes de soleil la lumière est trop intense (c’était ça le coup des photos que je pensais ratées !), et je m’endors presque immédiatement… Pour que Tina ne s’endorme pas elle aussi (ça ferait désordre, au volant !), je lui mets We Are The 90’s ! Du coup, je ne suis pas super présente, mais j’entends bien qu’elle chante et danse sur tous ces tubes de nos années collèges (Zis is ze ritheum of ze naïte ! – même pas vrai en plus, Tina ne sait pas faire un mauvais accent anglais !) et on arrive à Mesa Verde dans l’après-midi. Je vais quand même aller visiter ce parc ! Tina en profite pour s’endormir (la fin du road trip est dure pour nous deux hein !) et je découvre donc ces maisons troglodytes des pueblos qui vivaient là avant.

Spruce Tree House in Mesa Verde

Maisons troglodytes (Spruce Tree House) à Mesa VerdeMaisons troglodytes (Spruce Tree House) à Mesa VerdePlutôt que de faire le tour, les pueblos descendaient directement de cette paroi

On reprend la route, et la migraine ne m’a pas vraiment quittée : je resomnole pendant toute la route jusqu’à Pagosa Springs, sauf pour cette photo…

Coucher de soleil...

On dîne à Pagosa Springs dans un restaurant mexicain. Pas de bain pour nous ce soir, j’ai vraiment pas la force !
On fait la route jusqu’à l’hôtel de nuit au milieu de la forêt, avec les phares des gens en face, et surtout, les biches sur les côtés de la route, attirées par les lumières… Pas simple comme conduite !
On s’endort presque sans même allumer les lumières à l’hôtel…
Toutes les photos de Monument Valley, de Mesa Verde et d’autour de Pagosa Springs.

Colorado River, Horseshoe Bend, Antelope Canyon, Page – le 23 juillet 2015

Ce matin, réveil tôt au camping, on est juste à côté de la Highway en fait… Et les camions qui passent, ça fait du bruit ! on essaie autant qu’on peut de se rendormir, mais on finit par se lever et tout plier. Direction —> Page ! C’est une ville plus au nord, toujours dans l’Arizona mais plus au nord, et dont mon grand-oncle m’a parlé quand je lui ai parlé de mon voyage. C’est à côté d’un lac ! (Lake Powell. bon, il se trouve qu’on ne l’a pas vu…)
Pour arriver à cette ville, on commence par retraverser un morceau de forêt, à 6000 ft (1800 m), juste avant d’arriver au bord d’une falaise qui donne sur une plaine. Quelques virages plus tard, on est dans la plaine, à 5000 ft (1500 m). Ces grands espaces sont toujours impressionnants ! et après de nombreux miles, nous l’avons traversée (la plaine) et nous recommençons notre ascension en face… 🙂

la plaine entre Jacob Lake et Page

On traverse un pont à un moment, et recroisons encore le Colorado River ! Petit aparté ici : dans le tout premier message de blog sur ces vacances, je vous avais raconté qu’on avait fait une rando qui nous a emmené presque à la source du Colorado River, et depuis, on n’a pas arrêté de le croiser ! La route le suit souvent, et par exemple, il contourne le Parc National de Arches, il est une des deux sources du Lake Mead (la deuxième étant le Virgin River, la rivière du Parc National de Zion !), il a creusé le Grand Canyon… et bien, il est aussi la source principale du Lake Powell ! Alors, sur ce pont, le Navajo Bridge, on finit par s’arrêter pour voir à quel point il est différent de celui qu’on a vu dans le haut des montagnes ! 🙂

Colorado River

On reprend la route, et on écoute depuis ce matin Starmania version 98, parce que c’est la version entière, avec les scènes entre les chansons, et on veut redécouvrir l’histoire ! Comme sur tout le reste du voyage dès qu’on connait les paroles, on les chante à tue-tête, bien sûr 🙂 Et c’est énorme de redécouvrir cette histoire, qui sonne tellement contemporaine, alors qu’écrite il y a plus de 35 ans… !
Juste avant d’arriver à Page, Tina nous fait sortir à un endroit qui s’appelle « Horseshoe Bend »… oui, comme un fer à cheval… En effet ! Le Colorado River (vous voyez ? toujours lui 🙂 ) fait ici un parcours un peu inattendu. La vue est vertigineuse autant que magnifique, et je ne fais pas trop ma maligne 🙂 et j’en ai les mains moites en l’écrivant, quand je repense à ceux en tongs qui s’amusaient (??!) à sauter de rocher en rocher… ! Les gens sont fous !

Selfie à Horseshoe, juste avant d'arriver à PageHorseshoe

Il est bientôt midi, après un échec pour rentrer là où va pouvoir se faire la visite d’Antelope Canyon (cash only, et on n’avait rien sur nous !), on va faire un tour en ville pour récupérer du liquide, voir notre camping, déjeuner…
On retourne ensuite à Antelope Canyon, qui se trouve être sur le territoire Navajo. Il faut payer pour rentrer sur le territoire (8$), puis payer pour avoir le droit d’aller dans les canyons (en étant guidés bien sûr). Bon, les premiers nous refroidissent complètement, 40$ par personne, c’est beaucoup… ! On va donc voir les autres, et finalement le dernier pour Lower Antelope Canyon est à 20$ pour 1h15 dans le canyon. Ça va mieux ! On est donc guidées par José, qui emmène tout un groupe (une quinzaine au moins) dans les méandres magnifiques de ce canyon…

Antelope CanyonAntelope Canyon

The Kiss - Antelope Canyonon dirait pas deux personnes qui s’embrassent ? Antelope Canyon

j’ai eu un mal fou à trier ces photos ! Vous avez sans doute déjà vu ces images de ce canyon, en particulier la couverture du National Geographic ! Les couleurs étaient magnifiques, et c’était plutôt difficile de rendre ça bien en image !

Antelope Canyon

Lever du soleil sur les montagnes - Antelope CanyonLever du soleil sur les montagnes La fille avec les cheveux au vent - Antelope CanyonLa fille avec les cheveux au vent

Le Chef Indien - Antelope CanyonLe Chef Indien

Après avoir remercié José pour cette chouette visite (il nous conseillait sur les paramètres à prendre pour les appareils, les angles de vue intéressants, nous donnait les noms des différents endroits), nous retournons en ville pour un frozen yogurt bien nécessaire vu la température !
On rentre ensuite au camping, notre dernière nuit en camping ! et on ne sait pas encore où on dort demain 🙂 On va faire un tour à la piscine – tellement agréable ! et couverte, donc pas de risque de cramer avec ce soleil de plomb ! Bon, forcément, on n’était pas les seules, tous les gamins du camping avaient eu la même idée, mais ça se comprend 🙂 Allez, dernier dîner dans la glacière !

In the campground

au camping

toutes les photos du Colorado River, Horseshoe Bend, Antelope Canyon, Page… 🙂