London trip – 5-7 mars 2010 – Part 3

Troisième… Et déjà dernier jour à Londres ! que ça passe vite… Pour ne rien en perdre de la journée, debout tôt ! enfin, on a dû se lever vers 8h… (j’avoue qu’à force d’avoir attendu autant pour l’écrire, je ne me souviens plus…) et on en a fait des choses aujourd’hui !

tout d’abord, direction Notting Hill… Ahhh Notting Hill, ses maisons de couleur, ses double-decker qu’on prend à l’arrache juste pour dire qu’on en prend un, ses petits-dej où on en profite pour faire des cartes postales, ses boutiques à touristes, son beau temps, tout bien quoi 🙂

à peine le temps de finir le p’ti dèj’ et on se dit déjà que si on veut avoir le temps d’aller à Camden town, il faut qu’on se bouge… Et nous revoilà parties dans les métros, pour débarquer… Dans un monde tellement différent !! Passer de Notting Hill à Camden Town, c’est un peu comme faire le grand écart en terme de style 😉


comment ça, il pleut à Londres ?

Assez fan de leurs sièges pour déjeuner… Dommage, il n’y en avait plus deux de libres à côté ! du coup, on se pose dans l’herbe…

On a à peine le temps de finir le tour qu’on se dit déjà qu’on doit retourner dans Londres. Et oui, j’avais promis à Aurélie (une ancienne collègue) qu’on se verrait quand je viendrai à Londres, et ça m’a fait bien plaisir ! c’était bizarre de se voir en dehors du boulot, et encore plus à Londres ! Et oui, les gens changent de boulot parfois, mais ce n’est pas une raison pour perdre contact ! Et voilà, le temps de boire une bière et c’est déjà l’heure de rentrer en France…

Bon, et en rentrant, on écoule nos dernières livres… bah oui, hein… 😉

Célia, on remet ça quand tu veuuuux !!! (j’sais, j’l’ai déjà dit à l’époque, merci le boulot et les gens qui se marient qui ne me laissent pas mes week ends 😉 )

Toutes les photos de London ici 🙂

Publicités

Hong-Kong : la presque visite – le 20 octobre 2009

Mardi 20 octobre 23h27, à la lumière de mon iPhone donc pas longtemps : Info majeure d’hier : oui, c’était une chouette rencontre, de sortir un peu, de parler un peu à quelqu’un d’autre que son cahier. Comme avec Loïc en fait !
Info majeure de la nuit dernière : le lit est toujours aussi mauvais, et Ah-Youne parle (voire crie) dans son sommeil…
Info majeure de ce matin : j’ai perdu mon pull. Enfin, plutôt je pense l’avoir oublié au pub hier soir…
Bon, demain, promis, je raconte la journée balade dans Hong-Kong…

Mercredi 21 octobre 2009, 7h06 : Oui, il est tôt… TROP tôt !! Et ça fait 1/2h que je suis réveillée… Arg ! Bon, la journée d’hier… On a commencé par un petit-déjeuner rapide dans un p’ti resto tout flashy juste en dessous de l’hôtel :

On a pris des soupes… On commence à s’habituer à ne manger que ça 🙂 (enfin, non, pas que ça, mais il y a toujours un bouillon sur la table !)
Avec du thé bien sûr… J’avais vraiment soif par contre, alors j’ai quand même pris un coca Zéro 🙂 (Oui, Marabout, j’ai toujours la canette, je ne sais pas dans quel état elle est par contre…. !) Ca a été un peu speed comme petit-dèj, parce que le monsieur qui devait venir nous chercher à 7h30 (pour le petit dèj justement,) est arrivé à 7h45, et le bus nous attendait à 8h… Parce qu’en fait, on avait une visite de Hong-Kong organisée et tout ! Bon, par contre, j’avais espéré (je ne sais pas pourquoi) que la visite serait en anglais… Mais non, on était les 3 seules à ne pas parler chinois ! Bon, heureusement, le guide prend parfois le temps de me redire en anglais ce qu’il vient de dire à tout le reste du groupe 🙂

Bon, pourquoi j’ai appelé ce message de blog la presque visite ? Parce que voilà, justement, ce que j’ai compris de la visite : « nous sommes en train de monter au Peak, point culminant d’où on peut voir tout Hong-Kong… Enfin, non, on ne va pas y aller, il y a trop de brouillard, ça ne sert à rien, on va s’arrêter au milieu ! »

« On va maintenant aller à la plage de Repulse Bay »…

oui, j’ai pris la photo depuis le bus… Parce que : « Ah non, pas la plage en fait, on va juste aller voir les temples »


Mémé avec le Bouddha qui rit 🙂
On a ensuite fait une petite halte devant le symbole de Hong-Kong : la fleur de Lotus

La suite de la matinée, ça a été : « On va à Central ! enfin, non, j’vous dis juste que c’est par là, on ne va jamais pouvoir y aller, trop d’embouteillages… » puis « on va visiter une fabrique de bijoux ! enfin, non, on vous y montrera quelques photos, et ensuite on vous laisse pendant 1h dans le magasin, ok ? » et enfin « pour ce matin, la dernière étape est… le duty free ! » et oui, c’était une visite touristique… Pour attraper les sous des touristes quoi !

Le midi, on est allés manger dans un restaurant flottant (à Aberdeen… Et oui !), le Jumbo :

On arrive au resto, et on nous abandonne tous les 7 (les autres étaient allés directement à Ocean Park). Donc tous les 7 à table : 4 d’un côté, 3 de l’autre, et… On ne mangeait pas la même chose ! Les dames en face ne mangeaient que des légumes… Bizarre ! Un histoire de religion, j’ai pas compris. Ouf, y’en a une qui parle un peu anglais ! Elles sont indonésiennes et c’est la première fois qu’elles viennent elles aussi à Hong-Kong. Sinon, comme d’habitude, c’était très bon, mais il y avait beaucoup trop à manger 🙂

Ensuite, on est allées à Ocean Park. En arrivant, le guide me dit « on ne fait pas les attractions » bouuuh mais pourquoi ?? Mais une fois devant le Raging River, il me demande en rigolant si je veux y aller… Bah oui !!! et puis une des dames avec qui on a mangé (celle qui parle anglais) me dit qu’elle aussi ! Alors nous voilà parties toutes les deux… On a bien rigolé !Le parc est très beau, et surtout très grand !!

On a vu le spectacle Sea Dreams, avec dauphins et otaries…

Puis on a visité l’aquarium,

puis on est allés faire un petit coucou aux pandas.

les vrais

et les faux 🙂 Et on est rentrés.

Le soir, on a rediné avec le monsieur dans le resto où on avait mangé à l’aller.

(kitsch, n’est-ce pas ? 🙂 )
Ensuite, on est allés acheter du thé, puis on est rentrées. Ce soir encore, le temps de récupérer la clé et je ressors, cette fois pour tenter de retrouver mon pull…

Et il était bien au bar en question ! Après un petit (re) tour sur l’avenue des stars,

je décide de rentrer à pied… Bon, c’était pas trop loin, et en plus, du coup j’ai cherché des converse pour ma sœur. Bon, j’ai rien trouvé… Va falloir que je trouve un cybercafé pour pouvoir noter les adresses ! Puis je finis au Night Market,

et je rentre sans bruit.

Et ce matin, elles se lèvent à 6h et parlent fort… ! Voilà, on va aller déjeuner et après, j’irai me balader de mon côté !

Pour voir toutes les photos de cette journée, c’est ici !

Chine 2009

Visite d’une partie du Fu Jian – le 8 octobre 2009

J’ai raconté cette journée et le lendemain d’une traite le vendredi soir en rentrant, pour que ça soit plus digeste pour vous, je le recoupe en deux…

Vendredi 9 octobre 2009 16h45 : ça a été deux jours intenses !!

Déjà, hier matin on s’est levés à 6h, 6h10, Joseph (tonton 🙂 ) et moi pour aller faire du vélo. On a fait une grande balade dans Moyan, entre les vendeurs de légumes dans la rue,

les gens qui font de la gym, du Taï Chi dans les parcs,

le parc au lever du soleil,

et tout le reste de la ville, que je voyais pour la première fois finalement… Une bonne balade d’1h20 pour commencer à fixer quelques repères, voir à quoi ressemble la vie dans cette « ville de campagne », aussi pour ne pas avoir peur d’aller se balader en vélo ! Cela dit, si on y est allés à 6h du mat’, c’est aussi pour éviter le « trop » de circulation ! Première impression sur Moyan… les routes, les bâtiments ont l’air neufs, tout est nickel. En même temps, les gens restent très… attachés à leurs habitudes disons : les légumes se vendent toujours dans la rue, alors que des marchés sont aménagés, les gens circulent dans tous les sens alors que les panneaux existent… C’est assez déroutant au début, mais après tout, pourquoi pas ? Peut-être est-ce qu’il faut un temps d’adaptation ? Tout à l’air vraiment très récent… Ou alors, et c’est sans doute une raison plus valable, tout le monde n’a pas les moyens de vendre ses légumes au marché… Ca coûte des sous, c’est sûr… Mémé m’avait dit avant de partir « tu verras, les gens là-bas, ils sont malheureux, mais ils sont heureux ! ils passent leur temps à chanter, danser dans la rue, c’est leur façon d’être heureux, ils n’ont pas besoin d’argent pour ça, juste pour manger ! » elle exagère sans doute un peu, cela dit, cette bonne ambiance, enfin du moins cette ambiance du « on profite, déjà, on est en vie… » est… Vraiment présente… !
Ce qui est agréablement impressionnant aussi, c’est de voir que, même si ce n’est pas du tout une ville touristique, c’est une belle ville : les parcs sont beaux, très bien entretenus, et on trouve toute la journée des gens, hommes, femmes, jeunes, vieux, en train de faire de la gym !

En rentrant, on a pris de quoi un petit déjeuner : 4 pao (les brioches blanches, avec de la viande dedans, tzarsao pao phonétiquement en hakka… 😉 ), 2 fritures genre chichis, 4 boulettes de coco, et deux autres beignets ronds au millet. On en a eu pour 6 yuans. 0,60€ et à 4 on n’a pas fini ! et c’était vraiment bon !

A 8h, un petit bus nous attendait, Mémé et moi, pour aller se balader, avec à bord Ah-Youne, sa nièce, son frère, l’autre monsieur (qu’on va appeler Aman, parce que je crois que c’est son nom, mais je ne suis pas sûre, mais comme de toute façon, il ne parle pas français, il ne le saura jamais !). On a commencé par 2h de route. En fait, on n’a pas dû aller si loin que ça, puisqu’il allait à 60, 70 km/h – je vous l’ai dit, ils roulent cool ici ! – ce qui m’a laissé la possibilité de faire quelques photos de la campagne :

Les femmes travaillant sur les chantiers


la centrale, pas trop loin…


les échafaudages en bambou… Impressionnants ! pas sûre que ça passerait les commissions de sécurité en France ça… !


et puis d’un coup, les rizières, les grandes maisons…

Après une courte pause à l’hôtel pour poser nos sacs, de récupérer une guide (qui hélas ne parle que chinois. Et encore, que mandarin ! ce qui fait que même Mémé ne comprend pas…) nous voilà repartis, sur d’encore plus petites routes…

il y a pleins de petits abris comme celui-là tout le long du chemin, et Mémé m’a expliqué : ils ont été construits par des gens de la région : quand quelqu’un a réussi à gagner de l’argent, il arrange un morceau du chemin, fait construire un kiosque comme ça pour les voyageurs qui auraient besoin de se reposer, il partage ainsi la chance qu’il a eue de pouvoir réussir sa vie avec les gens de la région dont il est originaire.


je sais, ça fait un peu « cliché »… Mais c’est tellement comme ça ! des rizières, et des rizières, et des bananiers (?!)

Et nous voilà enfin arrivés aux Tulous ! On est même aux célèbres tulous de FuJian ! (oui, alors ça je l’ai compris en rentrant, en cherchant sur le net, parce que là-bas, impossible de savoir où on était en fait… C’est dur quand on ne parle pas la langue !)

euh, oué, midi n’est pas la meilleure heure côté couleurs pour les photos… 🙂

Pour faire court pour ceux qui ne voudraient pas cliquer sur le lien wikipédia (;)) : les tulous sont de grandes maisons, rondes où carrées. Chaque famille-clan y habite au complet : plusieurs générations se retrouvent réunies, autour d’un temple.

Jiqing Lou

Les cuisines sont communes, ainsi que les parties réservées à l’élevage des animaux et chaque famille a un appartement. Ces maisons rondes ont permis aux hakka de lutter contre toutes sortes d’ennemis, animaux ou humains… Et c’est la raison pour laquelle il n’y a pas de fenêtres sur l’extérieur aux deux premiers étages. Tout est en bois à l’intérieur. Il y a un théâtre, une « salle de jeux », une salle d’armes, un salon de thé… Tout sur place suffit à la vie de la communauté.

Les marionnettes du théâtre

Il existe deux types de maisons : les carrées sont dédiées à la Terre, les rondes au Ciel.

On a visité celui qui a été reconnu par l’UNESCO, avec pleins d’explications en chinois… Et en anglais ! Ouf !

Juste parce que j’aime bien cette photo, cette vue

On a aussi visité une maison carrée, qui elle avait l’air habitée… Est-ce que c’était pour les touristes ou est-ce qu’on dérangeait ces gens plus qu’autre chose ? C’est un peu dur à dire…

Ensuite, nous sommes allés déjeuner : 9 plats chinois, j’ai TROP MANGE ! comme à peu près pendant tout le séjour… Mais comment peut-on en laisser dans les plats quand c’est aussi bon ? 9 plats donc, plus le riz, et Ami, la nièce d’Ah-Youne qui pensait que je n’arriverais pas à manger avec des baguettes, elle avait apporté des couverts… 🙂 c’était gentil, mais je lui ai montré que je n’en avais pas besoin !

L’après-midi, on est allés loin encore, dans une espèce de « réserve », où il y avait encore des tulous, et puis où on voyait les gens vivre… C’était assez… étrange… comme si on leur avait demandé de rester là, pour montrer aux touristes la « vie à la campagne » ou je ne sais quoi… Cela dit, c’était très beau, et comme c’était en fin de journée, on a eu une belle lumière !

Avec ma grand-mère

On a vu aussi comment on faisait les kakis séchés :

une fois cueillis, ils sont épluchés


puis placés dans des espèces d’étuves


Et voilà le travail ! Ok, ça a l’air bizarre, mais c’est vraiment bon !

Ah, et puis, c’est fou, les rizières sont partout ! ok, c’est normal on est en Chine… Mais est-ce qu’on croit vraiment qu’un cliché est aussi vrai ?

Au milieu de celles-là, on voit une espèce de « place » arrondie : c’est en fait la tombe d’un ou d’une ancêtre, placée de façon à protéger les récoltes, le terrain, la famille… Il en reste encore beaucoup dans la région, mais ils sont de plus en plus détruits, puis placés, soit dans des tombes familiales dans des cimetières, soit dans des fosses communes, quand la famille est partie ou n’existe plus.

Le repas du soir, ça a été 9 plats encore, mais cette fois, j’ai moins aimé, je ne sais pas pourquoi… (à part peut-être les fameux brèdes séchés ?). Et il y avait des boissons… que je n’aurais pas testées… Et vous ?


Sans doute de très bons médicaments… Mais brrrr, non, merci, pas pour moi…

Et voilà, la suite pour plus tard… En attendant, toutes les photos de cette journée ici !

Chine 2009

(petites) Vacances en Auvergne – du 16 au 19 août 2009

Bon, bon, j’ai 2 mois de retard pour ce message… L’écart se réduit entre la date des photos et la publication sur ce blog 🙂

Mi-août donc, j’ai passé trois jours en Auvergne en famille, aux alentours d’une ville qui s’appelle Thiers, capitale de la coutellerie, une ville toute en pente, au milieu de la campagne !

Thiers, c’était avant tout un quartier qui suivait la Durolle, et où se succédaient les usines de couteaux, utilisant la force du courant pour faire tourner leurs machines, meules, etc. De ce quartier, le creux de l’Enfer, il ne reste aujourd’hui presque que des ruines…

On est aussi allés se balader en forêt, dans les prés, avec Claire et Julien.

A là là, c’était bien, c’était calme, de vraies vacances 😉

Toutes les photos ici !

Rome

Bonjour tout le monde !

Ca commence à faire un moment que je n’ai pas mis ce blog à jour. Voilà, pourtant, j’ai fait quelques photos ! Pour commencer, des images de mes dernières vacances en février 2008 : à Rome !

Pour vous donner un avant goût : la basilique Saint-Pierre de Rome


le forum

le Colisée

le Panthéon

La Fontaine de Trévi

l’Eglise San Giovanni

et pleins d’autres endroits encore… Alors venez les voir sur mon site, http://larzen118.jimdo.com/rome2008.php

Merci encore à Julie pour ces vacances ! Ciao 😉

Bientôt de nouvelles photos 🙂