Collaboration photo


Collaboration photo

Mise en ligne par marie_astier

Il est tard, mais c’pas grave… Voilà quelque chose que je n’avais pas fait depuis longtemps : retoucher une photo… Et voilà quelque chose que je ne pense pas avoir déjà fait avant : une retouche collaborative ! merci Laurent pour le HDR, c’est bien sympa 😉

le ravivage de la flamme – le 4 décembre 2009

Je fais une pause dans mes vacances chinoises, pour pouvoir faire un petit saut dans le (presque) présent… vendredi soir dernier, les élèves et les anciens de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers ont participé au ravivage de la flamme, avec la Direction Générale de l’Armement (DGA). Cette cérémonie a lieu chaque soir sous l’Arc de Triomphe, et une fois par an, notre École a la chance de pouvoir y participer.


Les préparatifs


Les porteurs de la gerbe des Ingénieurs Arts et Métiers


la remontée des Champs-Elysées. La police bloque la circulation


les portes-drapeaux (sur ceux des Arts et Métiers, « Fraternité, c’est là notre Devise »)


dépôt de gerbe par le président de la Fondation Arts et Métiers et celui de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers


Le ravivage de la flamme

Après la minute de silence, La Marseillaise et les saluts, nous nous sommes retrouvés à l’hôtel des Arts et Métiers, avenue d’Iéna.


discours d’Etienne Bessac, président de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers.

Etaient présents les élèves encore à l’Ecole ayant participé à la cérémonie, les représentants de la DGA, ainsi que de nombreux gadzarts ayant choisi de faire une carrière militaire.

La soirée s’est terminée dans la bonne humeur dans un bar proche…

Toutes les images de ce moment émouvant ici.

Et comme on nous l’a rappelé… La France est un pays libre, nous avons la chance de connaître la Liberté… Il ne faudrait pas l’oublier…

(pour les gadzarts, les mêmes photos ici aussi http://jp.gadz.org/Evenements/20091204-Ravivage )

Stabat Mater de Dvorak par l’Académie de Musique à la Madeleine – le 12 décembre 2008

Encore une fois, des photos de concert de classique… J’aime de plus en plus ! – pas uniquement, hein ! je reste très attachée à l’écléclisme (ou éclectisme en vrai, mais c’est moins drôle)…

Cette fois encore, l’Académie de Musique nous transporte avec une oeuvre d’un compositeur tchèque : Stabat Mater, de Dvorak, qui raconte la souffrance de Marie lors de la Passion de son Fils sur la croix. Dans un décor plus qu’adapté – l’église de la Madeleine – les 4 solistes, les 50 musiciens et les 150 choristes, menés par Jean-Philippe Sarcos, nous partagent la souffrance de cette mère, sous l’oeil attentif de la statue de Marie-Madeleine.

C’est en tout cas un moyen très plaisant de découvrir une telle oeuvre et une telle église !

Le reste des photos est disponible ici.