Arches – le 17 juillet 2015

Décision de dernière minute avant de partir : je ne prends pas l’ordi, pas sûre qu’il supporte les températures qu’on va avoir, en restant dans la voiture… Donc vous aurez le récit en décalé de quelques jours 🙂 on est rentrées hier (le 25/07) et j’essaie de tout poster progressivement ! 😉

Hier soir, on est arrivées vers 22h au Lazy Lizard, une sympathique auberge de jeunesse. La route, c’était 2 doughnuts (chacune),

à Voodoo Doughnuts !

un arrêt sur une aire d’autoroute (sieste oblige, bercée par une batterie), un arrêt au supermarché (compotes, viande séchée, légumes, chips, biscuits de petit déjeuner, thés glacés, gatorade, peanut butter, vache qui rit,…), 5:30 de route et l’impression qu’on avait raté la sortie… Mais finalement non 🙂 Ce matin, nous avons pris le petit dej’ à l’auberge avant de partir puisque quelqu’un avait préparé de délicieux pancakes 🙂 On discute avec un local, qui nous prévient qu’on a intérêt à marcher en pantalon et manches longues si on ne veut pas cramer. Raté, c’est exactement ce qu’on n’a pas… Mais il a bien fait de nous prévenir ! Puis nous voilà en route pour Arches National Park !

Arches National Park !
Arches

Que c’est beau ! Après s’être émerveillées devant la couleur des roches et les trois commères, nous filons à la fin du parc, où nous attendent des sentiers de randonnée. Avec chacune de quoi boire et manger, de quoi prendre des photos, de la crème solaire, des casquettes et tout ce qu’on peut pour se protéger du soleil, nous voilà parées ! C’est d’ailleurs affiché partout qu’il faut partir avec beaucoup d’eau. Le premier sentier nous amène rapidement à deux arches, que nous sommes contentes de voir

Pine Tree Arch jump !
Pine Tree Arch jump !

Nous reprenons le sentier principal, et voyons, partant à droite, « Primitive trail, difficult hiking ». Oui bien sûr ! Ils ont sans doute écrit ça pour décourager les touristes ! Du coup, on y va. C’est parti pour un chemin sablonneux, sous un soleil de plomb, mais quand même régulièrement à l’ombre.

sur le Primitive Trail

Tout se passait bien, jusqu’à arriver à une piscine naturelle d’eau boueuse (il a plu les jours précédents), entre 2 énormes rochers… Comment faire pour passer ??!

Premier obstacle... la mare entre deux "rochers"

(on va de droite à gauche là, et je suis dos à un des rochers pour la photo !)

Après de multiples réflexions, un presque demi-tour, et des discussions avec certains venant d’en face, on finit par suivre une petite famille de texans qui accepte de nous aider également. On était plutôt contentes !

ça fait haut, hein !
On l'a fait !

Mais l’aventure ne faisait que commencer ! Nous voilà à escalader (spéciale dédicace Caro et Tazeur !) des failles, quitte à râper 2 ou 3 genoux, pour finalement arriver, épuisées et plutôt déshydratées au Double-O Arch !

Double O Arch

Ma-gni-fi-que ! (Y’avait intérêt, vu la difficulté pour y aller !)

Il est bien midi, soleil au max, il nous reste la moitié de nos réserves d’eau (chaude, température idéale pour un thé !). On mange nos compotes et on reprend la route. Le vent se lève et nous rafraîchit, ça fait du bien ! Oui, enfin moi j’ai bien flippé quand il a ensuite fallu marcher sur une arête… À couper le souffle ! (De beauté et un peu de peur)

Sur l'arête... !!

(si, c’est Tina tout à droite…)

On ne se laisse pas le temps de réfléchir et on avance, ne s’arrêtant que pour quelques photos. Et c’est reparti pour des failles, des désescalades, et on se dit avec Tina qu’on a bien fait de le faire dans ce sens (à l’envers de la plupart des gens). Il ne nous reste plus qu’un mile à parcourir pour arriver aux voitures, et j’ai tellement soif d’eau fraîche que je cours presque à la fin. Quelle aventure mézamis !

La joie d'avoir fini ! :)

Près d’un litre d’eau fraîche plus tard, et des pieds enfin contents de retrouver l’air libre dans des savates, on reprend la voiture (qui affiche 103°F, soit 44°C !) pour se rendre à tous les autres points de vue du parc. On était quand même fières de nous ! 🙂

Landscape Arch
Windows

Après un détour par Moab pour chopper une connexion internet (Mac Do !) et deux poches à eau (genre camelbag), on se dirige vers le camping de Richfield. La ville porte très bien son nom, puisqu’elle est complètement verte au milieu d’une zone désertique ! Ce camping (KOA, vous connaissez ? Très bien !) est superbe et nous installons notre tente avec le coucher du soleil, et après une bonne douche bien méritée et un dîner fait de chips, de viande séchée, de carottes et d’oréo, bonne nuit, nous on va se coucher !

Toutes les photos ici.

Quelques jours à Denver – 13-16 juillet 2015

Cet aprèm, c’est le grand départ de notre road trip ! On a paufiné notre plan, réservé des hôtels/campings, commencé à regarder les randos qu’on allait pouvoir faire dans chaque parc… youhou !

Parcours

Depuis lundi, on en a profité pour se balader un peu autour de Denver (Boulder, par exemple !), faire un peu de shopping, j’ai même été courir dans un parc de Denver (City Park !)

Miam !
Ti' Ma et Tina

en train de jouer à un super jeu : reconnaitre les artistes dans des chansons pas à eux ! (hein Tina !)

City Park

Petit footing dans le City Park !

Hier aprèm, après un petit tour sous l’orage et la pluie, retour chez Tina pour faire nos bagages, avec en fond sonore Michael Jackson bien sûr !

Allez, on part ! (pas sûre de pouvoir trop mettre à jour rapidement, mais ça viendra, c’est sûr !)

Rocky Mountains National Park – 12 juillet 2015

Premier réveil aux Etats-Unis, je me suis (forcément) réveillée à 5:51… Il était 13h pour moi finalement, pas si déconnant que ça :p

Après un petit déjeuner (black beans, eggs and blue corn chips with a tortilla and pico de gallo), Loren retourne au boulot (oui, on est dimanche…) et Tina m’emmène au Parc National des Rocheuses. On commence par traverser Grandby, puis on arrive à un lac (Lake Grandby as it happens).

Lake Grandby

On arrive ensuite à l’entrée du parc. Après l’achat d’un pass qui nous permettra de faire tous les parcs nationaux (accès illimités pendant 1 an !) (et l’envol du journal par la fenêtre…)°, on se dirige vers le Colorado River Trailhead, pour 3,7 miles de rando (x2, il faut bien rentrer ! ça fait environ 12 km en tout). Paysages magnifiques, couleurs exceptionnelles, des fleurs sauvages à la pelle, l’eau glacée du Colorado River, un temps idéal pour cette rando ! D’autant plus qu’il parait que ça n’arrive jamais que les couleurs soient aussi éclatantes, donc merci la pluie qui tombe toutes les nuits depuis 2 mois, dans ce paysage habituellement désertique !

Rocky Mountain National Park
Sur le sentier
Sur le sentier
Columbine

La fleur symbolique du Colorado : Columbine

Et réaliser qu’on est sans doute très très proche de la source du Colorado River… ! c’est quand même l’origine du Grand Canyon ! C’était aussi une région où il y avait beaucoup de chercheurs d’or, et c’est sans doute pour cette raison que Lulu City (la destination de notre rando) a existé.

Lulu City
Selfie Panorama
Colorado River

On décide ensuite de suivre la route pour aller à l’autre entrée du parc national, passant du coup par les pics enneigés (en juillet !) et là, on se rend compte qu’on est à plus de 3000m… On croise même des élans !

Les Rocheuses
Les Rocheuses

En quittant le parc, on va vers Estes Park pour manger une glace bien méritée et passer devant un hôtel… (The Shining, do you remember?)

The Shining

Une journée bien remplie !

Toutes les photos ici.

Premier jour aux Etats-Unis, direction the Rocky Mountains ! – 11 juillet 2015

Samedi matin, l’avion est prévu à 7h55… Du coup, j’ai mis mon réveil à 5h, mais bien sûr, je suis réveillée avant ! Le temps de m’habiller, je saute dans un Uber avec mon sac de rando et ma valise pour… 3 semaines de vacances aux Etats-Unis ! Je vais retrouver Tina, une amie d’enfance (faut pas compter depuis combien d’années on se connait, hein, parce que quand la réponse est « 23 ans ! » et ben… ça fait bizarre !), qui y habite !

Notre plan est de passer quelques jours à Denver (le temps qu’elle finisse son boulot avant ses vacances, je vous en parlerai plus tard), puis de prendre la voiture, pour un Road Trip Yeah! On va aussi tout faire pour aller faire un tour à San Francisco, retrouver Gratoo !! (pour le coup, ça fait pas 23 ans qu’on se connait, mais 10 ans, c’est déjà pas mal, hein !)

Après près de 16 h de voyage (dont la plupart à dormir, heureusement !), me voilà à Denver, et après les formalités de douane et la récupération de la valise, je retrouve Tina et Loren !!! (son mari, qui est de Denver) Il est environ 16h30, ce qui est étrange vu que je suis partie de chez moi vers 6h du mat’… Il fait environ 30°, il fait beau, et j’ai l’impression que je ne vais pas avoir de problème avec le jet lag !

Way to Colorado Springs!

Le temps de poser la valise chez eux, refaire mon sac, et nous voilà partis pour Winter Park, qui en hiver est une station de ski (pas la meilleure, pas la pire, selon Loren), et qui du coup est au milieu des montagnes… Le bonheur de s’être réveillée à Paris et de finir la journée au milieu des montagnes dans le Colorado !

Sur la route des montagnes

Sur notre trajet, on passe par Berthoud Pass, et c’est assez fou de se dire que c’est au milieu des Etats-Unis, et que l’eau qui tombe ici va soit dans l’Atlantique, soit dans le Pacifique !

Berthoud Pass, Tina et moi

On arrive ensuite à l’hôtel, le Vintage et on descend en téléphérique au village. La température n’est plus exactement la même, il doit faire 10° max ! Finalement, on décide de reprendre la voiture pour descendre en ville pour dîner, tous les restaurants du village étant fermés (c’est vraiment la saison basse ici !). Et en bonne touriste en vacances aux Etats-Unis, mon premier repas est… :

Bon premier dîner américain !
🙂

Bon début de vacances, hein !

Toutes les photos ici.

Loren et Tina