Lake Mead, Grand Canyon – le 22 juillet 2015

Ce matin, on est parties de Las Vegas aussi tôt que possible : réveil à 6:00, dans la voiture à 7:30, et la température est déjà de 94°F (34°C…) bon…

Après une traditionnelle photo et quelques courses, nous voilà reparties sur les routes des parcs ! Pour commencer : le Lake Mead, où on a même eu l’idée de se baigner tellement l’eau était bleue de loin ! Oui, de loin… De près et une fois que le ranger nous a mis en garde contre les algues pleines de toxines, on s’est dit que on allait plutôt profiter du reste du parc !

Lake MeadNous partons donc à la découverte, et contournons le lac par l’ouest, passant par des paysages désertiques « comme si on avait été dans la Death Valley ! » me dit Tina ! (on n’y est pas allées, parce qu’on se disait que c’était peut-être risqué… pour la voiture ! pour rappel, le pare-brise a déjà pris un bon coup de chaud, et aussi, la clim fait un bruit étrange depuis avant le départ, ça aurait été bien dommage que tout ça nous lâche en plein Death Valley !) On arrive donc à Redstone, et même si le sentier n’a pas l’air très long ni très compliqué, on ne s’arrête que pour quelques photos (la chaleur est étouffante !) Redstone au loin

On continue à rouler vers le nord, pour sortir du parc vers Overton, et poursuivre notre route vers le camping à Jacob Lake, pas loin du Grand Canyon (North Rim pour nous).

Lake Mead National Recreation Parkà la sortie(entrée) du parc

Une fois à Overton, on trouve un Mac Do, et on se dit qu’on voudrait bien boire quelque chose de FRAIS, profiter un peu d’une connexion wifi pour s’assurer du trajet, et tant qu’à faire, déjeuner. La route est magnifique et se passe bien ensuite jusqu’à Jacob Lake, à travers la région de Kaibab (prononcez kaïbab). En arrivant au campground, on monte la tente puis on se pose un instant, la route a été longue… Vers 16h, on se décide à aller le voir… Le Grand Canyon… !!! Depuis la rive Nord, ce qui tombe très bien pour cette lumière de fin de journée ! Notre objectif est plutôt simple : en voir le maximum ce soir, pour essayer de gagner une journée sur notre programme et ne pas courir demain, donc c’est parti ! 🙂 Je vous présente le Grand Canyon : Grand Canyon
Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est… vertigineux ! Rien que d’y repenser en l’écrivant, j’ai les mains moites d’avoir été à cette hauteur ! ce qui est fou, c’est que ça rend pas forcément en photo, voire même en vrai, tellement c’est ENORME ! Il manque une notion d’échelle… Mais on se sent bien petits…

Selfie devant le Grand CanyonGrand Canyon

Les prairies en repartant du Grand CanyonLe retour par les prairies en fin de journée nous permet d’apercevoir de nombreux animaux : un coyote-loup (on n’est pas d’accord avec Tina, parce que le loup n’est pas censé être dans cette région, mais si c’était un coyote il était vraiment énorme !) et de nombreuses biches sortent et nous regardent passer de loin. On est en pleine zone endommagée par un incendie pour le coucher du soleil, et je ne peux pas m’empêcher d’en profiter pour faire quelques dernières photos pour la journée… Coucher de soleil

On rentre, et après un repas rapide et efficace, nous voilà prêtes pour une nouvelle nuit en camping. Demain, on monte jusqu’à Page !

Les photos du Lake Mead ici, celles du Grand Canyon là.

Publicités

Las Vegas – les 20 et 21 juillet 2015

Après une grasse mat’ (réveil à 7h du mat’, puisque ça faisait 8h à l’heure de Denver !), on va pendre notre petit-dej au Starbucks (ça fait partie de la chambre, 9$ par personne par jour au Starbucks !), puis faire une lessive dans un mall mexicain… 🙂 on est arrivées assez tôt, et c’était intéressant de voir tous les gens qui viennent faire leur lessive !

ça fait partie des road trips, hein !

On est ensuite allées à un outlet : il fallait que je retrouve des savates ! On se rend d’ailleurs compte que c’est largement moins cher que celui à Denver… donc en plus des savates (Mais j’ai pas retrouvé mes Reef), j’en profite pour m’acheter des baskets et des fringues pour marcher (on a pas fini, hein !) On revient à l’hôtel, puis on va faire un tour à un des stands tix4tonight (ça vaut le coup, même si c’est quand même cher !) et on décide d’aller voir MJLive ce soir ! (Avec un buffet à volonté avant… :p ) On arpente enfin le Strip, dans presque toute sa longueur puisqu’on va jusqu’au MGM Grand d’un côté, puis jusqu’au Stratosphere ensuite, là où était le spectacle. On est passées par Coca-Cola World et M&M’s World, on a pris un dessert à Paris (Tina en manque de pâtisserie française… 😉 ), etc.

Résultat : 5,1 miles, ça nous a fait l’équivalent d’une rando ! Alors on était contentes de se poser avant le MJLive !! Et ce spectacle était super ! Un vrai show, des danseurs au taquet, un sosie à fond, même s’il ne se fait jamais passer pour Michael Jackson, entre chaque chanson c’est lui qui parle, pas « ce qu’aurait dit Michael ». On sent le vrai fan ! 🙂

Et j’ai même crié tellement fort que j’ai gagné un t-shirt ! :p

On rentre ensuite en monorail, et on essaie quand même deux machines à sous, pour dire qu’on a été au Casino… 🙂

Mardi, on ne fait rien : RIEN ! Télé, bouquin, blog… On est à peine sorties pour manger : il y a tout à l’hôtel, même des glaces !

ça, ça s’appelle Ice Pan, plutôt cool à voir faire !

On reprend la route demain 🙂 Toutes les photos de Las Vegas ici !

Zion – le 19 juillet 2015

ahah, vous avez la chanson de Bob Marley dans la tête ? Oui, nous aussi, toute la journée…

On était trop contentes de voir qu’il faisait beau quand on s’est réveillées, et qu’on avait pu dormir au chaud ! La route se passe bien, même si on pensait trouver un endroit où prendre une boisson chaude (autant vous dire qu’à Glendale, il n’y a RIEN !) et on rentre dans le Zion National Park par l’entrée Est, route exclusivement réservée aux voitures, qui nous permet d’admirer la luxuriance des lieux au milieu de cette roche rouge !

On s’oriente vers une rando proposée par le visitor center, les Emerald Pools. Le soleil pointe son nez, il commence à faire plutôt chaud et ça fait du bien après la nuit ! Malheureusement, est-ce parce que c’est dimanche ou parce que c’est une rando facile ? Le sentier est blindé et c’est presque difficile d’apprécier la balade ! Bon, je vous ai épargnés, on ne voit pas les gens sur les photos !

On s’arrête pour déjeuner, puis on reprend la rando jusqu’à notre premier point de départ. Il y a un peu moins de monde… On prend le shuttle suivant pour un sentier facile encore une fois, tout au Nord du Parc, celui qui mène aux Narrows. J’aurais bien aimé le faire ! Mais 1/ il était déjà assez tard, 2/ le risque de flash flood n’était pas nul, 3/ on n’était pas équipées

Du coup, on reprend le shuttle, et on s’arrête pour une dernière rando, 1,5 mile au milieu du parc jusqu’au visitor center. La joie d’enfin pouvoir marcher sans la foule !!

Arrivées à la voiture, notre réflexe est normalement de se mettre en savates. Mais ce matin, les miennes étaient encore trempées de leur tour dans la rivière hier, et je les ai mises à sécher sur la plage arrière. Et ben vous savez quoi ? Des savates en plein soleil sous un pare-brise, ça fond ! 😦 [petit aparté complainte : j’ai plus mes savates-chaussons-trop-confortables… Je sais c’est bête mais c’était des super savates ! 😥 Il ne me reste plus qu’à en retrouver… Vous savez où trouver des Reef à SF ou Paris ?]

On reprend la route, cette fois direction Las Vegas… !!! On rentre puis ressort de l’Arizona, pour entrer au Nevada, où il fait une chaleur de fou… On se dit qu’on a de la chance d’avoir la clim !! Mais y’en a un qui n’a pas aimé… Le pare-brise ! On entend des bruits comme des mini-graviers lancés sur nous sauf qu’on ne voit rien… C’est plutôt des micro-fissures qui sont apparues !! Alors on baisse la clim autant qu’on peut, et on fait attention. Enfin, y’a pas grand chose à faire dans ces cas-là visiblement…

Et nous voilà arrivées à Las Vegas ! Notre hôtel, c’est le Harrah’s (réservé sur hotels.com) en plein milieu du strip ! On pose nos affaires et on va faire un premier tour en ville, sans trop savoir à quoi s’attendre (enfin, surtout moi… j’peux marcher en chaussures de rando, ça choque pas ?) et bien, c’est… Impressionnant ! J’ai l’impression d’être dans le parc d’attractions de Pinocchio, mais pour adultes…! Mais la journée a été longue, on aura les idées plus claires demain…

Toutes les photos de Zion ici !

Bryce Canyon – le 18 juillet 2015

Ce matin, ce n’est pas le réveil à 6h du matin qui m’a réveillée (on l’a mis tôt parce qu’on voudrait ne plus marcher sous un soleil trop fort !) mais bien un éclair et le tonnerre à 5h34 ! Du coup, on a rangé plutôt rapidement la tente, et hop, direction Bryce Canyon ! La route est belle, calme, et on se rend compte qu’on a bien fait de dormir au KOA de Richfield : c’est trempé dans toute la région de Bryce ! Au visitor center, ils nous conseillent de ne pas descendre et de rester sur le Rim Trail, qui fait tout le tour de l’Ampitheatre.

Hoodoos @ Bryce CanyonHoodoos @ Bryce Canyon

Bryce Canyon est composé de hoodoos, et on a même la chance d’assister à une explication par un ranger (allemand !). C’est beau en tout cas, et maintenant on est incollables sur la formation unique de ces hoodoos : le grand escalier, les différentes couches (sable, oxyde de fer, magnésite), les mouvements orthogonaux des plaques tectoniques dans la région, l’usure due à la neige et la chaleur… 🙂

Hoodoos @ Bryce CanyonOn a marché tout le long, puis on a repris le shuttle jusqu’à la voiture, pour finir le parc en roulant. On avait quand même vu le plus beau en marchant ! Selfie Hoodoos @ Bryce Canyon

On passe quand même faire un tour vers Fairyland, puis la Mossy Cave et on croise des biches… 🙂

Une biche !Je profite pour faire un tour les pieds dans l’eau du Water Canyon (avec mes savates… quelle erreur…) Water Canyon

Vers 16h, on quitte le parc, et on passe par le Red Canyon.

Fleur sauvageArrivées au camping (Bryce Zion Campground), on demande s’il reste une cabine de libre. Heureusement oui, car dès qu’on est posées dans la cabine, une pluie froide et venteuse, limite orage commence. On va jusqu’au bout du camping pour manger chaud (Miam!) et ensuite, on se couche tôt, en espérant qu’il fasse beau le lendemain à Zion… 🙂 Miam !Toutes les photos de Bryce Canyon ici !

Arches – le 17 juillet 2015

Décision de dernière minute avant de partir : je ne prends pas l’ordi, pas sûre qu’il supporte les températures qu’on va avoir, en restant dans la voiture… Donc vous aurez le récit en décalé de quelques jours 🙂 on est rentrées hier (le 25/07) et j’essaie de tout poster progressivement ! 😉

Hier soir, on est arrivées vers 22h au Lazy Lizard, une sympathique auberge de jeunesse. La route, c’était 2 doughnuts (chacune), à Voodoo Doughnuts !un arrêt sur une aire d’autoroute (sieste oblige, bercée par une batterie), un arrêt au supermarché (compotes, viande séchée, légumes, chips, biscuits de petit déjeuner, thés glacés, gatorade, peanut butter, vache qui rit,…), 5:30 de route et l’impression qu’on avait raté la sortie… Mais finalement non 🙂 Ce matin, nous avons pris le petit dej’ à l’auberge avant de partir puisque quelqu’un avait préparé de délicieux pancakes 🙂 On discute avec un local, qui nous prévient qu’on a intérêt à marcher en pantalon et manches longues si on ne veut pas cramer. Raté, c’est exactement ce qu’on n’a pas… Mais il a bien fait de nous prévenir ! Puis nous voilà en route pour Arches National Park ! Arches National Park !
ArchesQue c’est beau ! Après s’être émerveillées devant la couleur des roches et les trois commères, nous filons à la fin du parc, où nous attendent des sentiers de randonnée. Avec chacune de quoi boire et manger, de quoi prendre des photos, de la crème solaire, des casquettes et tout ce qu’on peut pour se protéger du soleil, nous voilà parées ! C’est d’ailleurs affiché partout qu’il faut partir avec beaucoup d’eau. Le premier sentier nous amène rapidement à deux arches, que nous sommes contentes de voir Pine Tree Arch jump !Pine Tree Arch jump !Nous reprenons le sentier principal, et voyons, partant à droite, « Primitive trail, difficult hiking ». Oui bien sûr ! Ils ont sans doute écrit ça pour décourager les touristes ! Du coup, on y va. C’est parti pour un chemin sablonneux, sous un soleil de plomb, mais quand même régulièrement à l’ombre. sur le Primitive Trail

Tout se passait bien, jusqu’à arriver à une piscine naturelle d’eau boueuse (il a plu les jours précédents), entre 2 énormes rochers… Comment faire pour passer ??!
Premier obstacle... la mare entre deux "rochers"(on va de droite à gauche là, et je suis dos à un des rochers pour la photo !)

Après de multiples réflexions, un presque demi-tour, et des discussions avec certains venant d’en face, on finit par suivre une petite famille de texans qui accepte de nous aider également. On était plutôt contentes ! ça fait haut, hein !
On l'a fait !Mais l’aventure ne faisait que commencer ! Nous voilà à escalader (spéciale dédicace Caro et Tazeur !) des failles, quitte à râper 2 ou 3 genoux, pour finalement arriver, épuisées et plutôt déshydratées au Double-O Arch ! Ma-gni-fi-que ! (Y’avait intérêt, vu la difficulté pour y aller !) Double O Arch

Il est bien midi, soleil au max, il nous reste la moitié de nos réserves d’eau (chaude, température idéale pour un thé !). On mange nos compotes et on reprend la route. Le vent se lève et nous rafraîchit, ça fait du bien ! Oui, enfin moi j’ai bien flippé quand il a ensuite fallu marcher sur une arête… À couper le souffle ! (De beauté et un peu de peur)

Sur l'arête... !!(si, c’est Tina tout à droite…)

On ne se laisse pas le temps de réfléchir et on avance, ne s’arrêtant que pour quelques photos. Et c’est reparti pour des failles, des désescalades, et on se dit avec Tina qu’on a bien fait de le faire dans ce sens (à l’envers de la plupart des gens). Il ne nous reste plus qu’un mile à parcourir pour arriver aux voitures, et j’ai tellement soif d’eau fraîche que je cours presque à la fin. Quelle aventure mézamis ! La joie d'avoir fini ! :)

Près d’un litre d’eau fraîche plus tard, et des pieds enfin contents de retrouver l’air libre dans des savates, on reprend la voiture (qui affiche 103°F, soit 44°C !) pour se rendre à tous les autres points de vue du parc. On était quand même fières de nous ! 🙂

Landscape ArchWindows

Après un détour par Moab pour chopper une connexion internet (Mac Do !) et deux poches à eau (genre camelbag), on se dirige vers le camping de Richfield. La ville porte très bien son nom, puisqu’elle est complètement verte au milieu d’une zone désertique ! Ce camping (KOA, vous connaissez ? Très bien !) est superbe et nous installons notre tente avec le coucher du soleil, et après une bonne douche bien méritée et un dîner fait de chips, de viande séchée, de carottes et d’oréo, bonne nuit, nous on va se coucher !

Toutes les photos ici.

Quelques jours à Denver – 13-16 juillet 2015

Cet aprèm, c’est le grand départ de notre road trip ! On a paufiné notre plan, réservé des hôtels/campings, commencé à regarder les randos qu’on allait pouvoir faire dans chaque parc… youhou !

Parcours

Depuis lundi, on en a profité pour se balader un peu autour de Denver (Boulder, par exemple !), faire un peu de shopping, j’ai même été courir dans un parc de Denver (City Park !)

Miam !Ti' Ma et Tinaen train de jouer à un super jeu : reconnaitre les artistes dans des chansons pas à eux ! (hein Tina !)

City Park

Petit footing dans le City Park !

Hier aprèm, après un petit tour sous l’orage et la pluie, retour chez Tina pour faire nos bagages, avec en fond sonore Michael Jackson bien sûr !

Allez, on part ! (pas sûre de pouvoir trop mettre à jour rapidement, mais ça viendra, c’est sûr !)

Being in Tina’s class… – 13 juillet 2015

Ce matin (lundi 13 juillet), j’ai accompagné Tina au boulot. Et je note en direct, puisque du coup, je fais un peu ce que je veux pendant son cours. Ah oui, je vous ai pas dit Tina est prof de français à Denver ! Et cet été, elle donne des cours d’été, pour aider des élèves à valider leur année, pour pouvoir passer à la classe supérieure. Pour se faciliter la tâche, elle a choisi de les aider… en maths ! 🙂

Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais, sans doute quelque chose de plus… carré, tous les élèves sur des tables individuelles regardant le prof au tableau… Sauf que là, c’est pas ça, c’est une prof et des assistants, qui travaillent chacun avec 2 élèves (ils sont au niveau collège), et qui leur explique des bases en maths. Ils sont sur des grandes tables, et ont chacun un ordinateur, sur lequel ils doivent passer des tests. Je ne vais pas essayer de les prendre en photo, hein, ça se fait pas trop quand même… Autant vous dire qu’ils arrivent un peu en faisant les malins, casques sur les oreilles, son à fond, pieds qui traînent (cliché, mais vrai…), mais ne manquent pour autant pas de respect pour ceux qui sont là pour les aider.

Certains sont en train de passer leurs tests justement, casque sur les oreilles, avec pour certains le son tellement à fond que même moi, au fond de la classe, j’entends…

J’ai quand même bien envie de faire une photo… 🙂

J: This is just… Society made it that way…
Tina: How could you keep blaming society ?

Allez, class discarded, et moi j’ai fini mes photos, vidéos et blogs pour ces 2 premiers jours !